UE en Guinea Ecuatorial

L’Ambassadeur de Guinée équatoriale auprès de l’Union européenne (UE), Carmelo Nvono-Ncá, a rencontré à Bruxelles le représentant de l’UE en Guinée équatoriale, Philippe Van Damme. Un rendez-vous crucial pour les deux parties.

Tout au long de la réunion, l’agenda politique entre la Guinée équatoriale et l’UE a été passé en revue en profondeur. Le bloc européen des 27 pays est intéressé à ce que tous les pays ratifient le nouvel accord de Cotonou, tout en souhaitant impliquer tous les pays de la sous-région dans les initiatives régionales de l’UE. L’Accord de Cotonou est basé sur la coopération pour le développement, la coopération économique et commerciale et la dimension politique et son objectif est de réduire et d’éradiquer la pauvreté, ainsi que de contribuer à l’intégration progressive des pays de l’OACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) dans l’économie mondiale.

Nous sommes amis de nos amis et nous ne changeons cette réalité pour aucun contexte exogène.

Carmelo Nvono-Nca

Pour sa part, Carmelo Nvono-Ncá a évalué positivement les relations existantes entre son pays et le bloc européen, ainsi que la contribution de l’UE en Guinée équatoriale, indiquant que son pays ne peut que bénéficier de la connaissance de l’Union européenne. L’Ambassadeur a souligné que la Guinée équatoriale est un pays souverain qui décide par sa propre voix et sans aucun conditionnement. « Nous sommes amis de nos amis et nous ne changeons cette réalité pour aucun contexte exogène », a-t-il précisé.

OEACP | Rélations Internationales | UE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.