Cooperación técnica países hispanos en la OMI

Le Représentant Permanent de la Guinée équatoriale auprès de l’Organisation Maritime Internationale (OMI) à Londres, Carmelo Nvono-Ncá, est en train de développer une série de contacts avec les pays hispaniques à l’OMI, membres de la célèbre organisation maritime.

A cette occasion, il a eu une longue rencontre avec Fernanda Millicay, Ministre Représentante permanente suppléante de l’Argentine auprès de l’OMI. Tout au long de la conversation, l’Ambassadeur a montré l’intérêt de la Guinée équatoriale pour l’expérience du pays argentin tout au long de sa longue carrière au sein de l’Organisation Maritime Internationale. Comme d’autres pays hispaniques à l’OMI, l’Argentine accumule une solide expérience au sein de cette institution, la preuve en est l’École des sciences de la mer dont elle dispose.

La mission de cette école est de former des professionnels en sciences de la mer et de développer des activités de recherche et de vulgarisation liées à la cartographie, à l’hydrographie, à la météorologie marine, à l’océanographie et à d’autres disciplines connexes, afin de fournir des ressources humaines à des organisations informations environnementales.

La Ministre Millicay a salué avec enthousiasme l’intérêt de l’Ambassadeur de Guinée équatoriale pour les initiatives des pays hispaniques à l’OMI, proposant une éventuelle coopération bilatérale, voire triangulaire, encadrant cette initiative au sein du Bureau de coopération Sud-Sud et triangulaire de l’OEACP , dont le siège est à Malabo.

Amérique Latine | Coopération Sud-Sud et Triangulaire | Londres

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.