Organización Mundial de Aduanas

L’Ambassadeur de Guinée équatoriale à Bruxelles, Carmelo Nvono-Ncá, a tenu une réunion de travail à l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD), en compagnie du Secrétaire Général de la prestigieuse organisation, Kunio Mikuriya.

Après la remise de l’instrument de ratification, qui fait de la Guinée équatoriale un État membre à part entière de l’Organisation Mondiale des Douanes, Nvono-Ncá, accompagné de la deuxième secrétaire de la Mission diplomatique dans la capitale belge, Beatriz Obama, a été reçu Siège de l’Organisation Mondiale des Douanes par son Secrétaire général. Le diplomate équato-guinéen, en plus d’exprimer son enthousiasme pour que la Guinée équatoriale soit membre de l’OMD et fasse partie de l’une des six régions qui la composent, en particulier l’Afrique centrale et occidentale, a également exprimé le désir d’obtenir des informations sur les droits, devoirs et obligations que votre pays a en tant qu’État membre de l’Organisation Mondiale des Douanes.

Tout au long de la rencontre, qui s’est déroulée en présence du secrétaire général adjoint, Ebenezer Tafili, et du coordinateur pour l’Afrique centrale et occidentale, Vincent Ndjebi, le peuple et le gouvernement de la Guinée équatoriale ont été félicités pour les démarches entreprises pour devenir membre de l’Organisation Mondiale des Douanes. De même, Mikuriya a informé en détail son interlocuteur des mécanismes opérationnels qui seront mis en place pour les consultations périodiques sous la supervision de la sous-direction de l’OMD pour l’Afrique centrale et occidentale.

Nous félicitons le peuple et le gouvernement de la Guinée équatoriale pour les démarches entreprises pour devenir membre de l’Organisation mondiale des douanes.

Secrétaire général de l’OMD

Comme prévu, il a été question de la nécessité d’établir un lien avec les autorités douanières équato-guinéennes et de la désignation d’un point focal en Guinée équatoriale pour servir de lien entre Malabo et Bruxelles et d’interface avec la sous-direction de l’OMD pour l’Ouest. Afrique et Centre. Alors que tout est toujours en cours, l’Ambassadeur Nvono-Ncá a profité de l’occasion pour présenter le Deuxième Secrétaire comme point focal de l’Ambassade sur les mêmes questions, ainsi que pour faciliter les contacts des autorités du secteur douanier du pays pour accélérer les procédures administratives.

Belgique | OMD | Organismes internationaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.