Le 17 février prochain débutera à La Haye, la dernière session de l’importante affaire qui oppose la Guinée équatoriale et la France devant la Cour Internationale de Justice (CIJ), la plus haute instance judiciaire des Nations Unies.
Au terme de cinq ans d’intense processus judiciaire, notre pays se prépare maintenant à entamer la dernière session du procès, après quoi le verdict final sera annoncé. Bien sûr, et en raison de la pertinence de l’événement, l’ambassadeur de Guinée équatoriale auprès du Royaume des Pays-Bas et agent de notre pays auprès de la CIJ, Carmelo Nvono-Ncá, a réuni toute l’équipe d’avocats internationaux pour préparer la Stratégie de travail de la dernière session d’interventions orales. Le ministre délégué de la Justice, Juan Olo Mba, était également présent avec une équipe d’experts de Guinée équatoriale.

CIJ | France | Justice Internationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.