La sécurité aérienne étant l’une des priorités de la Guinée équatoriale, l’ambassadeur à Bruxelles, Carmelo Nvono-Ncá, a rencontré Peter Bombay, directeur de la division aérienne de la Commission européenne.

Au cours de la réunion, ces derniers ont discuté de questions très importantes concernant les relations entre l’institution réglementaire européenne et notre pays en matière d’aviation civile. Ainsi, l’UE a listé toutes les obligations qui incombent à la Guinée équatoriale pour le comité de mai prochain, durant lequel il analysera si les progrès de l’aviation équato-guinéenne sont positifs et à terme acter la sortie de la liste noire des Aviation de l’UE.

Pour sa part, l’ambassadeur a exprimé la ferme volonté du gouvernement de la Guinée équatoriale de coopérer étroitement avec les autorités européennes afin de supprimer définitivement la liste noire européenne, tant l’aviation civile guinéenne que les compagnies aériennes Ceiba et Cronos.

Aviation | UE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.