Nvono-Ncá Comité de protección del medio marino

Le Représentant permanent de la Guinée équatoriale auprès de l’Organisation Maritime Internationale de Londres, Carmelo Nvono-Ncá, a participé activement au Comité de la protection du milieu marin (MEPC) de l’important organe maritime, qui traite des questions environnementales vitales pour la planète.

Comme on le sait, l’objectif de l’OMI dans ce chapitre est de réduire la pollution par le CO2 des navires aux niveaux de 2008. Plus précisément, Nvono-Ncá a pu participer tout au long de la réunion virtuelle sur les questions de de la plus haute importance comme la prévention de la pollution de l’air, l’efficacité énergétique des navires et la réduction des émissions de gaz à effet de serre des navires.

De même, les bases ont été établies pour la mise en place d’un plan d’action qui aborde la problématique des déchets plastiques de la mer des navires et la prévention et la lutte contre la pollution.

En fait, avec le Comité de la protection du milieu marin, auquel Nvono-Ncá a participé, un projet d’amendements intéressant pourrait être approuvé pour réduire davantage les émissions de gaz à effet de serre du transport maritime à court terme. Ces nouvelles mesures visent à atteindre les niveaux d’ambition fixés dans la stratégie initiale de l’OMI, à réduire l’intensité carbone du transport maritime international de 40% d’ici 2030 par rapport à 2008.

La Guinée équatoriale a sa place au sein du Comité de la protection du milieu marin

Le Représentant permanent de la Guinée équatoriale auprès de l’OMI à Londres a pris la parole dans cet important espace pour parler au nom de la Guinée équatoriale et exprimer le besoin urgent de répondre aux demandes d’assistance technique du secteur maritime du pays. En dépit d’être un État membre, la Guinée équatoriale a à peine été en mesure de développer les conventions de l’Organisation maritime internationale à ce jour, c’est pourquoi Nvono-Ncá a réitéré une fois de plus la nécessité et l’importance de recevoir une assistance technique de l’organisation maritime internationale pour excellence.

Nous sommes un pays entouré par la mer et nous en dépendons absolument.

Carmelo Nvono-Ncá

Londres | OMI | Sécurité maritime

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.