Delegación caso de Guinea Ecuatorial contra Francia

Le site internet de l’ambassade de Guinée équatoriale à Bruxelles retransmettra demain, 11 décembre, à partir de 15 heures, la diffusion en direct de l’annonce du verdict sur l’affaire de la Guinée équatoriale contre la France. Sur la page d’accueil de notre site Web –www.embajada-guinea-equatorial.com– il y aura un joueur avec cette diffusion en direct.

Après quatre années de travail intense au sein de la Cour Internationale de Justice (CIJ), la plus haute Cour des Nations Unies, demain nous saurons enfin si la Justice internationale est d’accord avec la Guinée équatoriale dans l’importante affaire contre le pays français. .

La Guinée équatoriale a porté l’affaire devant cette Haute Cour, située dans la ville néerlandaise de La Haye, pour défendre sa souveraineté et le respect des conventions internationales, après que le tribunal français a ouvert un procès en 2016 contre le vice-président de la Guinée équatoriale. Le pays français n’a pas non plus pris en compte le statut diplomatique du bâtiment qui abrite l’Ambassade de Guinée équatoriale à Paris et que la France avait tenté de saisir.

Vista CIJ caso

«Si la France a la capacité de transformer les règles et principes du droit international et ainsi violer les droits des équato-guinéens de ma génération, je suis très sincèrement préoccupé par la manière dont la France nous traitera si la justice internationale nous tourne le dos ». Ces sont des mots de Carmelo Nvono-Ncá, Ambassadeur de la Guinée équatoriale aux Pays-Bas et agent de notre pays devant la Cour dans cette affaire importante.

Quatre ans de travail acharné dans l’affaire de la Guinée équatoriale contre la France

L’Ambassadeur Nvono-Ncá, en tant qu’agent de notre pays devant la CIJ, a été chargé d’ouvrir et de clôturer chacune des sessions au cours desquelles notre pays a annoncé et fait valoir ses allégations dans cette affaire. Une défense magistrale de la Guinée équatoriale qui a laissé de grandes phrases mémorables.

La France vient devant cette prestigieuse Cour avec de fausses accusations contre la Guinée équatoriale. Messieurs de la délégation française, la dignité de mon chef d’État est intouchable.

Carmelo Nvono-Ncá

Ce serait la première fois dans l’histoire qu’un État africain remporte une affaire d’une telle pertinence pour un pays occidental aussi influent que la France et cela a été souligné par l’ambassadeur dans l’une de ses interventions. «La Guinée équatoriale n’est pas le premier pays africain à subir une injustice internationale manifeste, notamment aux mains de la France. D’autres États africains ont déjà comparu devant cette Cour pour faire valoir leurs droits dans des controverses impliquant des tribunaux français. Nous espérons sincèrement que la République de Guinée équatoriale sera le dernier pays à en dire assez à la France ».

CIJ | France | Justice Internationale | Pays Bas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.