Ministra de Pesca de Ghana2

Le Comité des Ambassadeurs de l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP), s’est réuni en session extraordinaire pour recevoir la Ministre des Pêches du Ghana, Mvi Hawa Koomson. L’Ambassadeur de la Guinée équatoriale à Bruxelles, Carmelo Nvono-Ncá, était présent à cette importante rencontre.

La réunion, qui s’est déroulée en présence du Secrétaire Général des États ACP, Georges Rebelo Pinto Chikoty, a également vu la participation de nombreux autres chefs de missions diplomatiques dans la capitale belge. Après les séquences protocolaires, la Ministre Mvi Hawa Koomson a profité de l’occasion pour s’adresser et interagir avec les Ambassadeurs et a transmis l’invitation officielle du gouvernement du Ghana à assister à la 7ème Réunion des Ministres de la Pêche de l’OEACP, qui se tiendra à Accra (Ghana) à partir d’avril 5 au 8, 2022.

Ministra de Pesca de Ghana

Le Forum vise à mettre en lumière le rôle de la pêche artisanale dans les pays de l’OEACP. Il convient de noter que l’Assemblée générale des Nations Unies a déclaré 2022 Année Internationale de la Pêche et de l’Aquaculture Artisanales. Cela reconnaît l’importante contribution des millions de pêcheurs artisanaux, de pisciculteurs et de tous les autres travailleurs du secteur de la pêche à la fourniture d’aliments sains et nutritifs à des milliards de personnes dans le monde.

Dans sa présentation, la Ministre des Pêches du Ghana a souligné que la pêche artisanale reste l’un des systèmes de production alimentaire les plus anciens et les plus durables, servant de source importante d’emplois et assurant des protéines abordables et nutritives pour la santé et le bien-être de nos populations. Parlant plus précisément du Ghana, il a assuré qu’en moyenne, une personne peut consommer environ 24 kg de poisson par an, ce qui dépasse la moyenne mondiale de 16 kg. Cela fait du poisson la principale source de protéines à faible coût au Ghana, la pêche artisanale contribuant à 70% de la consommation nationale totale.

Dans son dialogue avec les Ambassadeurs, la Ministre des Pêches du Ghana a indiqué que son gouvernement avait fait de 2022 l’Année Internationale de la Pêche et de l’aquaculture artisanales et a déclaré qu’il était déterminé à continuer de travailler avec des partenaires, tels que l’Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture et l’Alimentation, pour améliorer le niveau de vie des pêcheurs artisanaux, ainsi que pour résoudre les problèmes qui menacent la durabilité du sous-secteur.

Afrique | OEACP | Pêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.