La planète entière a dû s’adapter à la modalité du télétravail, aussi l’équipe de l’Ambassade de Guinée équatoriale à Bruxelles, en raison de la pandémie de coronavirus, qui a entraîné des mois de confinement. Malgré le fait qu’en Europe, il s’adapte progressivement à la nouvelle norme, les autorités continuent de recommander aux entreprises qui peuvent se le permettre, de garder leurs employés travaillant à domicile.

C’est le cas de l’équipe de l’Ambassade de Guinée équatoriale à Bruxelles, qui continue de répondre aux objectifs importants de cette mission diplomatique à travers le télétravail, qui couvre les pays de Belgique, du Luxembourg, des Pays-Bas et du Danemark, ainsi que les institutions de l’Union européenne, la Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) et Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC). Cependant, la semaine dernière, la première réunion d’équipe en face à face depuis plus de trois mois a eu lieu, au cours de laquelle l’ambassadeur, Carmelo Nvono-Ncá, a profité de l’occasion pour analyser l’avancement des principaux objectifs de l’année, et a annoncé certains des de nouveaux rôles que certains membres de l’équipe commenceront à jouer.

Pour le moment, suite aux recommandations, l’équipe continuera de développer le télétravail, bien que l’Ambassadeur organisera sporadiquement des espaces de travail communs pour progresser plus efficacement dans les défis de l’année.

Coronavirus | Équipe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.