L’Ambassadeur de la Guinée équatoriale à Bruxelles, Carmelo Nvono-Ncá, a tenu aujourd’hui deux réunions importantes au ministère belge des Affaires étrangères. Les réunions se sont notamment tenues avec le chef du protocole du ministère, François Gustin, et avec la directrice adjointe du département Afrique subsaharienne, Isabelle Maduda.

Nvono-Ncá tenait à informer en personne de la récente grâce accordée au citoyen équato-guinéen Cipriano Nguema Mba, qui s’est vu octroyer le statut de réfugié politique en Belgique et qui, malgré cela, a décidé de retourner illégalement en Guinée équatoriale. En raison de ses nombreuses affaires de corruption dans le pays, Nguema Mba a été traduit devant les tribunaux mais, en réponse aux demandes constantes du gouvernement belge et à l’occasion du cinquantième anniversaire de l’indépendance de notre pays, le président Obiang lui a accordé, ainsi qu’à 167 autres prisonniers, une grâce, officialisant leur mise en liberté immédiate. « Ce noble geste témoigne du respect des droits de l’homme et des excellentes relations que la Guinée équatoriale entretient avec le Royaume de Belgique et l’Union européenne, en général », a assuré l’Ambassadeur.

Afrique | Belgique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.