[vc_row][vc_column][vc_column_text]L’Ambassadeur à Bruxelles, M. Carmelo Nvono-Ncá, poursuit son importante tournée diplomatique pour informer les hautes autorités des graves évènements qui ont frappé la Guinée Equatoriale le 27 décembre 2017.

Vendredi dernier, 26 janvier 2018, le représentant guinéen a rencontré son homologue espagnol auprès du Comité Politique et de Sécurité, M. Manuel Acerete, ainsi que la Représentante Permanente, Mme María Lledó. Pays hispanique au même titre que la Guinée, l’Espagne est un des 28 Etats-Membre de l’UE et en cette qualité, l’ambassadeur Nvono-Ncá a tenu à rapporter méticuleusement la récente attaque terroriste qui visait à profondément déstabiliser le pays et qui a fort heureusement échoué.

Comme rappelé lors de la réunion, “les services de renseignements équatoguinéens ont accompli un excellent travail conjointement à d’autres pays qui ont su prévenir à temps le gouvernement. En d’autres termes, c’est grâce à la collaboration solide entretenue par les gouvernements d’Afrique et notamment celui du Cameroun qu’une telle bavure a pu être évitée”. Aussi, l’ambassadeur n’a pas manqué d’exprimer à ses interlocuteurs son étonnement devant l’absence de solidarité exprimée par l’UE dans ses canaux officiels.

L’Ambassadeur Manuel Acerete a pour sa part rappelé qu’il était primordial que les “droits humains soient respectés”. Une remarque soutenue et étayée par Nvono-Ncá compte tenu de la base démocratique qui caractérise aujourd’hui la Guinée Equatoriale.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Espagne | Sécurité | UE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.