Le 24 juillet dernier, l’ambassadeur de la Guinée équatoriale à Bruxelles, Carmelo Nvono-Ncá, s’est rendu au siège de l’Organisation Internationale Maritime, l’organe des Nations Unies chargé de la coopération inter-étatique et de l’industrie du transport pour améliorer la sécurité maritime et prévenir la contamination marine. Concrètement, Nvono-Ncá a échangé avec Chris Trelawny, conseiller spécial du Secrétaire Général de l’organisme.

Compte tenu de la géographie de la Guinée équatoriale, situé en plein Golf de Guinée, zone exposé à un degré interpellant de piraterie, de terrorisme et de trafique de drogue et d’armes, notre pays a mis en place un plan d’action il y a quelques années pour maintenir la sécurité dans ses eaux et stimuler la coopération avec la coopération avec les organismes internationaux experts en la matière. L’objectif será de resserrer les liens et renforcer les capacités à travers un échange de renseignements et de bonnes pratiques, tout en veillant à parfaire les acquis de nos autorités en matière de sécurité maritime.

L’ambassadeur a fait savoir qu’il comptait renforcer la coopération avec cette importante institution, référence mondiale en matière de sécurité maritime.

Londres | OMI | Sécurité maritime

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.