Après la récente et extraordinaire approbation des Etats Membres du Groupe ACP, permettant a la Guinée équatoriale de se positionner comme capitale mondiale de la Coopération Sud-Sud, l’ambassadeur équato-guinéen à Bruxelles, Carmelo Nvono Ncá, qui occupe ses fonctions depuis plus de cinq ans et principal cheville ouvrière de ce projet, a tenu à exprimer sa plus profonde gratitude pour les appuis reçus.

“J’ai eu la chance et l’honneur d’avoir été nommé ambassadeur de la Guinée équatoriale auprès de l’Union Européenne et de la Belgique en 2011, avant de voir mon mandat de représentant élargi au Luxembourg, au Danemark, Pays-Bas, Turquie ainsi que l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques (OIAC), tout en devant assumer la représentation de mon pays devant la Court International de Justice à la Haye. J’ai été des plus honoré de la confiance accordé par le Président Obiang qui a défini un objectif précis avec une stratégie qui nous permettrait de devenir une référence politique et économique à l’échelle internationale.

“Toutes mes interventions ont toujours été exclusivement guidées par les intérêts de l’Etat. L’intérêt suprême de l’Etat et le bien-être de mon pays sont les seules perspectives qui animent mes efforts au quotidien, et je continuerai à me battre pour défendre becs et ongle l’application de nos droits comme pays souverain et totalement indépendant”, a-t-il déclaré avant de préciser que “sans l’appui constant, inconditionnel et permanent du Président, j’aurais été incapable d’atteindre mes objectifs. La route est parsemé d’embuches, de pressions externes, de critiques, d’obstacles, de malentendus et parfois même d’injustices et la confiance est la seule clé de voûte valable pour arriver à ses fins”. Aussi, l’ambassadeur a tenu à remercier l’appui d’autres autorités nationales et étrangères et qui selon les termes de Carmelo Nvono Ncá, ont su répondre à l’appel au moment adéquat”. Ainsi j’aurai une sincère pensé pour Leurs Excellences Teresa Efua, Seriche Serafín Dougan, Salomón Nfa, Domingo Motuy, Agustín Nse Nfumu, Celestino Bonifacio Bacalé, Fausto Abeso, Antonio Oliveira et bien entendu pour tout le personnel de l’ambassade.

“Je me considère en fait comme rien de plus qu’un spectateur qui a le droit d’agir. N’importe quel citoyen patriote équato-guinéen aurait fait pareil, voire même mieux que moi” conclut Nvono-Ncá.

Coopération Sud-Sud et Triangulaire | OEACP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.