Doctor Honoris Causa

Comme nous vous le disions il y a de cela quelques semaines, l’ambassade de Guinée équatoriale à Bruxelles, dirigée par l’ambassadeur Carmelo Nvono-Ncá, fût impliquée trois ans dans l’équipe qui a conçu et négocié la création du groupe des pays du G5. Une nouvelle plateforme politique qui réunira une nation de chaque continent qui dispose d’un véritable potentiel économique malgré la petitesse de leur territoire. Enfin, après une rencontre avec Juan Solaeche, recteur de l’influente Société des Études Internationales, qui se chargera des modalités de gestión du groupe, le G5 organisera sa première reunión au niveau académique

L’importante réunion aura lieu le 17 mai dans l’illustre Bar Association of Madrid. Aux côtés de l’Ambassadeur Nvono-Ncá, différents représentants diplomatiques auprès du Royaume de l’Espagne participeront dans la réunion, tels que les Ambassadeurs de la République de Panama, Milton Cohen-Hernández y Sasso; d’Israël, Daniel Kutner; de Singapour, Barry Desker et de la Principauté d’Andorre, Jaume Gaytán Sansa.

Tout au long de la conférence intitulée « Pays stratégiques: économie et géopolitique », un panel de choix composé d’analystes avisés offriront leurs lectures sur les défis économiques, géostratégiques, de sécurité et défense au niveau micro et macro.

Cette initiative, qui pourrait déboucher sur une nouvelle et puissante alliance politique et économique dans le monde entier, composé de cinq petits mais puissants pays représentant chaque continent.

Économie | Espagne | G5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.