Le Représentant permanent de la Guinée équatoriale auprès de l’Organisation maritime internationale (OMI), Carmelo Nvono-Ncá, a rencontré il y a quelques semaines dans la capitale britannique la délégation argentine auprès de l’OMI, avec laquelle il a discuté en détail de l’expérience du pays latino-américain dans le domaine de l’environnement maritime intérieur. L’Argentine vient de manifester son intérêt à accueillir l’édition 2021 du Forum de Protection International Maritime et des Ports (PBIP), événement dont la Guinée équatoriale est également candidate à l’organisation.

Pour cette raison, Nvono-Ncá, a pu apprendre tout au long de la réunion, grâce au témoignage de l’ambassadeur d’Argentine au Royaume-Uni, Carlos Sersale, comme l’Argentine, qui en raison de sa position géographique est loin des centres de consommation de ses exportations, donc En tant que centre de production de ses importations, elle parvient néanmoins à faire en sorte que plus de 85% de son commerce international utilise le transport par eau.

Une fois de plus, la Guinée équatoriale est imprégnée de l’expertise des grandes nations, pour appliquer des concepts pertinents tels que le commerce et la sécurité maritime.

Forum PBIP | Sécurité maritime

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.