L’Ambassade de Guinée équatoriale à Bruxelles, dirigée par l’Ambassadeur Carmelo Nvono-Ncá, négocie depuis trois ans la création du groupe des pays du G5 dont le mode opératoire consistera à réunir une nation de chaque continent qui se distinguera par sa petite taille mais avec potentiel important au niveau économique. Enfin, ce groupe important pourra organiser une première réunion de haut niveau prévue dans les prochaines semaines. Pour cette raison, Nvono-Ncá a souhaité rencontrer le secrétaire général du groupe ACP, Patrick I. Gomes, qui a rendu compte de l’ensemble du projet, avec le soutien total du groupe des 79 pays d’Afrique, Caraïbes et Pacifique

Cette initiative, qui pourrait devenir le berceau d’une nouvelle puissante alliance politique et économique dans le monde entier, serait composée de cinq pays au total, un pour chacune des régions d’Amérique, d’Afrique, d’Europe, du Moyen-Orient et d’Asie.

Économie | G5 | OEACP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.