Le président de la Guinée équatoriale, S.E. Teodoro Obiang Nguema a proposé la création d’institutions importantes traitant des droits de l’Homme susceptibles d’être présentes dans chaque pays africain. Notre président a suggéré cette initiative nécessaire comme levier opérationel pour que les organisations internationales puissent plus facilement évaluer la réalité des droits de l’homme dans cette región du monde, permettant d’une part d’assurer un accès plus aisé aux informations et d’autre part de renforcer la transparence des informations émises par les institutions concernées.

Le Président Obiang a soumis cette proposition à Malabo le mois d’avril dernier, durant la cérémonie d’ouverture du Colloque International sur les droits de l’Homme et la Société civile où participèrent les ambassades , chefs de missions diplomatiques et autres chefs de partis de l’opposition de notre pays.

De même, notre président a appelé de ses souhaits à ce que la société civile  veille d’avantage à la bonne tenue et au respect des droits de l’Homme en Guinée équatoriale.

Droits de l'homme | Gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.