Hospital General de Sampaka

Ce mercredi 20 décembre marque une étape importante pour la santé publique en Guinée équatoriale avec l’ouverture de l’hôpital général de Sampaka. Le ministre de la Santé, Mitoha Ondo’o Ayekaba, a présidé la cérémonie d’ouverture, soulignant l’importance de ce nouveau complexe hospitalier.

L’Hôpital général de Sampaka, qui fait partie du Plan d’amélioration urgente des hôpitaux publics de Guinée équatoriale, est présenté comme une extension spécialisée de l’Hôpital général de Malabo. En mettant l’accent sur les maladies chroniques non transmissibles, l’hôpital cherche à offrir des soins spécialisés et à décongestionner l’afflux vers l’hôpital général de Malabo.

Au cours de la cérémonie, le ministre a souligné la nécessité de disposer d’outils de gestion et de gouvernance dans les hôpitaux publics pour améliorer la qualité des services. L’hôpital de Sampaka est né comme la première institution médicale du pays avec tous ses instruments de gestion et de gouvernance en fonctionnement depuis son ouverture.

Le gouvernant a souligné l’importance de sélectionner du personnel ayant une vocation et un engagement dans le secteur de la santé, en cherchant à améliorer l’image et l’environnement de travail. Le processus de recrutement comprenait une analyse psychologique pour identifier les professionnels de santé ayant une véritable vocation.

L’Hôpital Général de Sampaka, malgré ses débuts dans un contexte socio-sanitaire complexe, s’est démarqué en offrant des services de qualité et en sauvant des vies. Cette ouverture marque une nouvelle étape dans la consolidation du processus d’amélioration mené par le ministère de la Santé et de la Protection sociale, sous la vision et la direction de S.E. le chef de l’État.

Ce nouveau centre hospitalier constitue une référence pour les hôpitaux publics du pays et promet d’offrir des services accessibles et de qualité à la population, sans exclusion due au statut social. L’ouverture de l’Hôpital Général de Sampaka représente un engagement renouvelé en faveur de la santé et du bien-être de la communauté guinéenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.