Francisco Millán

Quelques jours après avoir rencontré Nicolás Berlanga, membre du Département de l’action extérieure de l’Union européenne, l’agenda de Carmelo Nvono-Ncá l’a conduit au Parlement européen, pour rencontrer à cette occasion l’eurodéputé espagnol du Groupe populaire européen, Francisco Millan Mon.

Le chef de la mission diplomatique de la Guinée équatoriale auprès de l’Union européenne a informé Francisco Millán des prochaines élections législatives et présidentielles en Guinée équatoriale et a souligné que notre pays a la référence de l’Union européenne en tant que partenaire stratégique pour consolider notre processus de développement économique.

L’Union européenne est une référence pour la Guinée équatoriale dans son processus de développement économique.

Carmelo Nvono-Nca

De même, lors de sa rencontre avec Francisco Millán, Carmelo Nvono-Ncá a exprimé sa préoccupation concernant la sécurité maritime dans le golfe de Guinée. L’Union européenne étudie la possibilité de mettre en œuvre un projet similaire à celui utilisé dans le golfe d’Andén, dans les eaux somaliennes, pour lutter contre la piraterie maritime dans cette zone où la criminalité ne cesse d’augmenter.

Avec cet instrument, appelé ATALANTA, l’UE a réussi à réduire considérablement la piraterie dans les eaux au large de la Corne de l’Afrique, plus précisément dans la zone de la Somalie. Selon l’ambassadeur Nvono-Ncá, cet instrument pourrait être extrapolé aux eaux de l’Atlantique, en l’adaptant au contexte géographique du lieu. Enfin, l’ambassadeur a apprécié très positivement l’implication des initiatives dont l’UE fait preuve depuis plusieurs années.

Golfe de Guinée | Sécurité maritime | UE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.