Doctor Honoris Causa

L’Ambassadeur de Guinée équatoriale à Bruxelles, Carmelo Nvono-Ncá, a reçu une proposition d’une importante université d’Amérique centrale pour devenir Docteur Honoris Causa en droit international.

Nvono-Ncá, qui a dû se rendre à Madrid pour des raisons professionnelles, a reçu la nouvelle de Juan Solaeche, recteur de la Société d’études internationales (SEI). La cérémonie de remise du prestigieux doctorat est prévue pour cet été et, en raison des difficultés de transport imposées par la pandémie de Covid-19, elle se tiendra dans une ville d’Espagne.

Le Doctorat Honoris Causa est un diplôme honorifique délivré par une université, des associations professionnelles, des académies ou des collèges à des personnalités éminentes. Cette désignation est décernée principalement aux personnages qui ont excellé dans certains domaines professionnels. Dans le cas de l’Ambassadeur Nvono-Ncá, sa candidature est étayée par son rôle d’agent devant la Cour internationale de Justice (CIJ), tant dans l’affaire devant la Cour d’arbitrage contre une société espagnole que dans l’affaire contre la France.

Bien que la raison la plus claire pour laquelle la prestigieuse institution académique a choisi Nvono-Ncá pour devenir docteur honoris causa a été son profil professionnel polyvalent, dans lequel il mêle diplomatie, relations internationales et droit international. Une combinaison qui aux yeux du jury fait de certaines de ses réflexions une référence dans le domaine de la défense des controverses.

Espagne | Relations Internationales | SEI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.