Embajador Argentina candidatura a la CDI

L’Ambassadeur d’Argentine aux Pays-Bas, Mario Oyarzábal, s’est rendu dans la capitale belge pour avoir une réunion avec l’Ambassadeur de Guinée équatoriale auprès de l’Union européenne, Carmelo Nvono-Ncá, au cours de laquelle il a présenté sa candidature à la CDI – Commission du droit international -. C’est un organe créé par l’Assemblée générale des Nations Unies dans le but de codifier et de promouvoir le droit international.

L’ambassadeur d’Argentine a sollicité, pour sa candidature à la CDI, le soutien de la Guinée équatoriale, un pays hispanique d’une grande importance pour la communauté latino-américaine. Selon l’Ambassadeur Oyarzábal, la Commission du droit international doit évoluer avec son temps. Son travail a été fondamental dans l’adoption de divers traités ou autres instruments internationaux et maintenant la CDI doit se concentrer en priorité sur des questions d’intérêt mondial qui ont une pertinence pratique.

Notre engagement en faveur de la coopération Sud-Sud accroît notre confiance et notre conviction à soutenir des initiatives qui servent également à renforcer nos positions au niveau international.

Carmelo Nvono-Nca

L’Ambassadeur Nvono-Ncá, pour sa part, a accueilli cette candidature à la CDI de manière très positive et a expliqué tout au long de la séance de travail que les pays hispaniques ont réservé un espace de traitement particulier dans les relations internationales de la Guinée équatoriale, notamment pour ceux qu’il dirige lui-même. la capitale européenne. Il a également mentionné que l’engagement de la Guinée équatoriale dans la Coopération Sud-Sud augmente la confiance et la conviction du pays dans le soutien aux initiatives qui servent également à renforcer ses positions au niveau international.

Amérique Latine | CDI | Justice Internationale | ONU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.