L’ambassadeur à Bruxelles, Carmelo Nvono-Ncá, a rencontré à Madrid le Secrétaire Général de la Conférence des Ministres Ibéroaméricains de la Justice (COMJIB), Enrique Gil Botero, ainsi que le recteur de la prestigieuse  Société des Etudes Internationales (SEI), Juan Solaeche, pour confirmer l’intérêt de la Guinée équatoriale à faire intégralement partie de l’important groupe de hauts responsables de la justice des pays latino-américains.

Comme Nvono-Ncá l’a assuré tout au long de la réunion, «la Guinée équatoriale est un pays correctement organisé et structuré et remplit amplement toutes les conditions légitimes pour éveiller l’intérêt d’appartenir à cette noble institution ». C’est en 2016 que l’Ambassadeur Nvono-Ncá a entamé ce processus, si important pour notre pays, suivant les directives et indications de Son Excellence le Président de la République.

Amérique Latine | Justice Internationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.